Une cave, une épicerie

La partie cave du magasin a vu le jour début octobre 2008. L’idée directrice a toujours été de proposer des vins de vignerons, issus d’une agriculture saine et durable, à des tarifs accessibles au plus grand nombre. De nombreuses rencontres ont eu lieu avec les vignerons, afin de les présenter eux et leurs vins aux habitants de Montchat.

En 2018 l’opportunité de racheter le fond de commerce de l’épicerie voisine s’est présentée, et grâce au soutien amical des propriétaires des numéros 45 et 47 nous avons pu ouvrir entre les 2 locaux commerciaux. C’est le début de l’aventure de la cave épicerie de Montchat, toujours sous le nom des couleurs du vin , côté cave et côté épicerie.
Ce qui m’a permis de créer un emploi durable (Guillaume) et des petits bouts d’emploi régulier (Laurène, Emilie). L’avenir nous permettra de former quelqu’un à notre métier dès ce mois d’octobre (Maëla) pour travailler plus souvent à 3 et pouvoir faire vivre plus sereinement la vie d’un commerce de quartier.

Les Couleurs du vin ou une certaine idée d’une cave au naturel …

La cave a pour ambition de distribuer des vins de producteurs. Pas ou peu de vins de négociants, pas ou peu de coopératives. L’idée n’est pas de dire qu’il n’y a que les producteurs qui travaillent bien, ce qui serait complètement faux. Par contre, certains producteurs travaillent beaucoup mieux que les coopératives ou les négociants. Ils mettent en avant les qualités de leurs terroirs, de leurs climats. Ce sont ceux-là qui m’intéressent.

Alors une cave de producteurs, mais et le naturel dans tout ça?
La gamme de vins est composée essentiellement de vins issus de raisins en agriculture biologique, plus comunément appellés « vins bios », de vins biodynamiques et de vins dits « naturels » (sans soufre).
Pour la majeure partie des vins présents en cave, aucun traitement pesticides ou herbicides n’a été effectué, les levures sont naturelles (levures indigènes), la biodiversité des sols a été préservée voire améliorée.
Les producteurs référencés n’ajoutent que très peu de soufre, voire pas du tout pour certains. L’intérêt étant de préserver la typicité des cépages, terroirs, climats.


J’espère vous rencontrer bientôt pour vous faire découvrir cet espace de passion du monde du vin et des acteurs qui le composent.